L’ENSEMBLE AMBITUS

Karine Bouchard, VIOLON 

Karine Bouchard débute l’apprentissage du violon à l’âge de 10 ans auprès de Mariana Knezevic. Cinq ans plus tard elle entre au Conservatoire de musique de Montréal dans la classe d’Anne Robert. Au cours de ses études elle a aussi la chance de travailler avec des musiciens et pédagogues tels que Raffi Armenian, Denis Brott, Francis Perron. Elle participe pendant plusieurs années aux stages de perfectionnement du Centre d’art Orford pour étudier entre autres avec David Stuart, Masuko Ushioda ainsi que les New Orford string quartet.

Finaliste au Concours de musique du Canada en 2008, elle est aussi récipiendaire de la bourse McAbbie en 2009 afin de favoriser la poursuite de ses études.

En 2012, l’OPMEM l’invite à jouer comme soliste pour l’un de leurs concerts. Elle y tiendra aussi à quelques reprises le poste de violon solo.

En 2013, Karine termine son concours au Conservatoire avec Distinction et obtient sa maîtrise en interprétation l’année suivante.

Depuis, elle joue à l’orchestre Symphonique de Drummondville ainsi que l’orchestre Symphonique de Sherbrooke. Elle participe aussi à la saison 2014-2015 de Angèle Dubeau et la Pietà. Enfin, elle donne de nombreux concerts avec le Quatuor Ambitus, ensemble formé de son frère David Bouchard au violoncelle et sa sœur Isabelle Bouchard au violon.

.

Isabelle Bouchard, VIOLON

Isabelle Bouchard est la cadette d’une famille de musiciens. Suivent l’exemple de son frère et de sa sœur ainés, elle commence le violon à l’âge de 6 ans. Elle est admise au Conservatoire de Musique de Montréal à l’automne 2006 dans la classe d’Anne Robert. Récipiendaire de plusieurs bourses, notamment la bourse de la Fondation Marc Bourgie en 2015 et 2016, Isabelle participe à des stages de perfectionnement et des classes de maîtres auprès de violonistes internationaux. On la retrouve au sein de divers orchestre tels que l’Orchestre des jeunes de la Montérégie, l’Orchestre Philharmonique des Musiciens de Montréal, l’Orchestre d’Orford Musique, l’Orchestre symphonique du Conservatoire de Musique de Montréal et l’Orchestre du Schleswig-Holstein Music Festival en Allemagne. Avec ce dernier, en janvier 2016, elle participe à une tournée qui l’amène jusqu’en Chine. Isabelle est dirigée par des chefs inspirants tels que Raffi Armenian, Marc David, Jean-François Rivest, Yannick Nézet-Séguin, Kent Nagano, Krysztof Urbanski, Christian Zacharias, Manfred Honeck et Christoph Eschenbach. Par ailleurs, le compositeur Bertrand Lamoureux écrit à son attention l’œuvre Tango n. 5 qu’elle crée à la salle Claude-Champagne. En avril dernier, elle obtient son concours avec la mention ‘’Prix avec distinction à l’unanimité’’. Aujourd’hui, elle débute une maîtrise au Conservatoire Royal de Bruxelles en Belgique. Elle joue sur un violon et un archet prêté généreusement par Canimex de Drummundville.  .


Dillon Hatcher, Altiste

Dillon apprivoise l’alto sous la tutelle de Jocelyne Bastien au Conservatoire de musique de Montréal, où il obtient son baccalauréat en 2016. Durant son parcours, il peaufine l’art de la musique de chambre avec Élizabeth Dolin, Denis Brott et Anne Robert, et s’implique régulièrement en musique contemporaine, jouant sous la baguette de Véronique Lacroix. Il performe dans l’Orchestre symphonique du Conservatoire d’abord sous la direction des chefs d’orchestre Raffi Armenian et Louis Lavigueur, puis avec des chefs invités tels que Julian Kuerti, Vasily Petrenko, Kent Nagano, Yannick Nézet-Séguin ainsi que Jacques Lacombe, avec qui il interprète en tant que soliste le concerto pour alto de Bartók. Lors de stages au Domaine Forget, il participe à des classes de maitres avec les altistes Ivo van der Werff, James Dunham, Roberto Diaz, Paul Silverthorne et François Paradis. Fasciné par la composition ainsi que pour la musique électronique, il entreprend une année de composition électroacoustique avec Louis Dufort et étudie pendant deux ans les ondes Martenot avec Estelle Lemire.

 

Quand il ne joue pas dans des orchestres et des ensembles de musique de chambre à travers la province, il compose de la musique avec sa partenaire Sarah-Anne Arsenault pour le théâtre et d’autres projets multimédias. Il vit à Québec où il étudie également l’audiologie.

David Bouchard, Violoncelliste

David BOUCHARD

David Bouchard a commencé l’apprentissage  du violoncelle à l’âge de 12 ans sous la tutelle de Vincent Bernard. Il a poursuivi ses études collégiales et universitaires au Conservatoire de musique de Montréal, dans les classes de Denis Brott et Carole Sirois, où il a obtenu son concours avec distinction. Il a vécu plusieurs expériences musicales formatrices, dont au Toronto summer music, au camp musical des Laurentides, au camp de l’orchestre réseau du Conservatoire et au Young Artist Program du Centre National des arts à Ottawa. David a joué deux fois en solo avec orchestre, en 2010 avec l’orchestre symphonique des jeunes de la Montérégie, où il a été violoncelliste pendant 8 ans et en 2013, avec l’orchestre philharmonique des musiciens de Montréal, qu’il a cofondé avec le chef Philippe Ménard. Ce violoncelliste a ensuite joué au sein de l’orchestre symphonique de Thunder Bay de 2014 à 2016. Depuis 2012, il participe aux Concerts sous les chandelles, qui font des représentations aux quatre coins du Québec. Ce musicien talentueux puise maintenant son inspiration dans ses occupations variées: il est propriétaire d’une fermette comprenant entre-autre un petit verger, une bergerie et un poulailler, électromécanicien de systèmes automatisés dans une microbrasserie et chambriste dans les quatuors Ambitus et de la Rive.